illustration

Réseau d'Activités à Distance

rad2000.free.fr

Sommaire



Vous lisez

http://rad2000.free.fr/glosdr05.htm


Glossaire Détaillé, Lettre R, numéro 05




* Précédent


Glossaire Détaillé, Lettre R, numéro 04





Recherche du plaisir . (a) Le désir recherche le plaisir car le plaisir est la satisfaction découlant de la réalisation du désir.

(b) Le plaisir (celui qui ne dure pas qu’un moment) se combine mal avec les j outes ou les jeux à somme nulle .

(c) Le plaisir véritable, celui qui résiste au déplaisir, est plus fréquent dans les activités coopératives ou les jeux à somme positive .

(c) On trouve plus de plaisir dans le plaisir donné que dans le plaisir pris . La tendresse est favorable au maintient du plaisir.

Voir Joie. Désir et souffrance . Méditation. Relation amoureuse . Hypothétiques ancêtres féminines . Hypothétiques ancêtres mâles . Plaisir immédiat . Désir tendre . Pulsion. Pulsion de vie .


Recherche sur les enveloppes . texte. (a) Les enveloppes sont un nouveau champ de recherche. Ce thème nous fournit des concepts transversaux. Ils permettent de faire communiquer des domaines de connaissances qui s’ignorent ou qui s’excluent.

(b) Ces domaines s’ignorent parce que leurs présupposés sont trop lointains et que leurs spécialisations, quoique nécessaires, sont trop étroites pour la chapelle ou trop hâtives pour l’individu.

(c) Ces domaines s’excluent par leurs hiérarchies internes, en décourageant les bonnes volontés et en annihilant les éruditions personnelles.

(d) Faute de concepts transversaux, ces domaines de spécialité n’ont pas les moyens de communiquer, de s’enrichir ni de s’influencer. En conséquence, les membres de ces corps ne peuvent faire carrière qu’en délaissant les nouveautés pour lesquelles ils n’ont pas obtenu la licence d’importation.

(e) Or la réflexion sur les enveloppes s’applique aux champs de la connaissance eux-mêmes. Avant d’être cristallisée dans un objet scientifique et sanctifiée dans une méthode de recherche et de démonstration, une discipline scientifique prend d’abord la forme d’une intuition individuelle (celle d’Albert Einstein sur la relativité), d’une rumeur collective (pensez au prétendu concept de race en biologie) ou d’un fantasme courant (comme la productivité masculine absolue qui tient lieu de principe de réalité à la science économique). La réfutabilité ne peut venir qu’après un développement suffisant de la cohérence interne pour provoquer un nombre suffisant d’ expériences relatives à la pertinence externe. Un changement de paradigme scientifique (Thomas Kuhn) ou une coupure épistémologique (Louis Althusser) ne sont jamais qu’un changement d’enveloppe pour ne pas dire d’emballage.


Réciprocité comme principe . Structures de la parenté. (a) Dans les relations d’échange entre les groupes ethniques (kula) ou les lignées (échange de femmes contre des biens dotaux), c’est la règle de la réciprocité qui préside à l’échange et non pas le gain. Elle n’exclut pas pour autant l’intérêt des participants à l’échange.

(b) La règle de réciprocité fait que l’échange n’est pas occasionnel. Il s’inscrit dans une durée. Tant et si bien que les femmes d’aujourd’hui sont échangées contre des femmes d’hier et contre des femmes de demain. Elles ne s’échangent pas entre elles. Elles sont échangées par des hommes, entre hommes. Elles ne sont pas échangées contre des biens dotaux. Ceux-ci ne sont donc pas une monnaie d’échange. Les biens dotaux sont une mémoire. Ils fonctionnent comme des signifiants qui déplacent des signifiés.

(c) La réciprocité comme principe est un moyen de produire une machine sociale . Pour Claude Lévi-Strauss, les règles de la parenté produisent des société froides. La hiérarchie auto-reproductibles produit des machines thermiques ou des société chaudes. D’où le jeu de mot sur l’entropo-logie.

Voir Domination comme principe . Mémoire énergétique et signifiante . Échange de femmes entre hommes . Hommo-sexualité. Entropie.


Récit, texte. (a) L’activité de Robinson Crusoé est plus un récit qu’une production matérielle. Car, dans son cas, comme temporairement pour tout exclu, l’individu et l’humanité se confondent, faute de s’inscrire dans une division politique du travail. Ce n’est pas un prêtre qui peut donner sens à son travail ni un guerrier qui peut lui imposer de produire. Robinson le producteur est contraint, d’ assumer les trois fonctions ou de sombrer dans la folie ou le désespoir. Cette activité produit, de manière alternative et discontinue, le sujet, l’ objet et le projet. Ils sont tous trois changeants. Ce sont des potentialités qui s’actualisent successivement.

(b) C’est le rôle du mythe, comme du roman historique, de faire coïncider l’échelle de l’ individu et celle de la globalité. Ils rendent signifiante, pour l’individu, cette globalité. Ils le font échapper à l’absurdité du chaos.

(c) Dans cette narration, le sens global et le sens partiel forment système. Certains détails font comprendre l’allure générale. Les grandes étapes expliquent la valeur particulière de tel détail.

(d) C’est probablement là que réside le secret de la signification: rassembler dans un détail la compréhension de l’ensemble. Et réciproquement. La signification est un effet de l’ élasticité du discours . S’il y a une forme de causalité, elle est de ce type. Et non pas de type mathématique comme la loi de la valeur.

(e) Le déroulement du récit n’est pas déterminé par une loi de reproduction automatique de la société ni de l’Univers. Aucune loi de la valeur, préalable à chaque projet, ne vient réguler les temps des travaux, ni dans la production ni dans l’échange. Mais chaque projet crée, récursivement, des sous-projets et, cumulativement, des contraintes.

(f) Le projet crée les sous-projets dans la mesure où l’on échelonne les réalisations sur un axe des présuppositions. Il crée des contraintes accrues dans la mesure où l’on tend les contraintes du système naturel pour la réalisation du projet.

Voir Parcours désirant .

Texte Trois Niveaux d’Organisation.


Récit du combat . Épisode du Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand.

(a) Informé d’un formidable guet-apens contre le poète Lignière, Cyrano qui se sent des ailes (du nez) escorte son ami à son domicile de la Porte de Nesle. Là, il met en fuite les cent malandrins embusqués.

(b) Le récit du combat, réclamé par le régiment des Cadets de Gascogne, est la narration par son héros de cette bataille de la Porte de Nesle .

La lune, dans le ciel, luisait comme une montre,

Quand soudain, je ne sais quel soigneux horloger

S’étant mis à passer un coton nuager

Sur le boîtier d’argent de cette montre ronde,

Il se fit une nuit la plus noire du monde,

Et les quais n’étant pas du tout illuminés,

Mordious ! on n’y voyait pas plus loin...

Arrivé ce matin.

Le baron de Neuvil...

Je disais donc... Mordious !... Que l’on n’y voyait rien.

(Cyrano de Bergerac, Acte II, Scène IX)>>.

Voir Poil au nez . Dans le nez . A vue de nez . Le nez de Cléopâtre . Sens de l’odorat .


Récognition, mémoire de récognition , (/évocation), texte. (a) La mémoire de récognition est la première manifestation de la mémoire dans le comportement de l’enfant.

(b) La mémoire de récognition suppose une ressemblance complète, immédiate et visuelle. (c) Contrairement à la mémoire d’ évocation qui suppose un développement de la fonction symbolique , la mémoire de récognition est présente chez de nombreux animaux.

Voir Objet permanent . Mémoire corporelle . Mémoire énergétique et signifiante .


Reconnaissance. (1) Terme de cognition. La reconnaissance d’un objet ou d’une personne est l’établissement d’une relation d’identité entre deux perceptions séparées dans le temps ou dans l’espace.

(a) La reconnaissance suppose la comparaison entre des informations actuelles et des informations passées transformées ou transformables en connaissances acquises. C’est la rencontre des connaissances mémorisée par les individus, par exemple par l’échange de textes, qui permet une re-connaissance. Nous avons traité de ce problème en Conception Assistée par Ordinateur pour la reconnaissance du modèle dans le composant et réciproquement. Toute reconnaissance suppose de comparer deux formulations, deux rédactions, deux écritures. Il n’y a donc pas de connaissance directe, immédiate, biblique, qui ne s’accompagne nécessairement d’une formalisation.

(b) Le processus de reconnaissance n’est pas si simple. C’est pourquoi il échoue parfois lors que nous croisons une personne “connue” dans la rue. Il est des personnes que nous ne pouvons reconnaître que sous un certain angle et dans certaines situations. Le paradigme (les traits distinctifs par rapport aux milliers d’autres personnes) doit se manifester dans le syntagme (la portion de la scène qui est visible) pour être connu et reconnu.

(c) Mais le mouvement inverse est tout aussi nécessaire. Nous ne pouvons voir que ce à quoi nous sommes prêt d’accorder une existence. “Il faut le voir pour y croire”, mais il faut souvent y croire pour le voir et le reconnaître. L’hypothèse d’une réalité indépendante est utile pour la reconnaissance de la réalité. Nous voyons en fonction des modèles de structuration de la réalité dont nous disposons. Depuis combien de temps les économistes voient-ils des fluctuations cycliques dans des courbes qui ne ressemblent nullement à des sinusoïdes ? Nos modèles d’intelligibilité sont nécessaires à la compréhension de la réalité empirique . Faute de quoi nous ne voyons et ne reconnaissons rien. Alors, le discours ne sort jamais du bavardage et l’humanité de la réalité subie .

Voir Récognition. Reconnaissance mono-sémiotique . Conjectures.


Reconnaissance. (2). Terme de psychologie éthique. Le remerciement ou la gratitude (suite à un don, un cadeau ou un bienfait) sont une autre forme de la même reconnaissance. Le jaloux et le pervers en sont incapables. Ils n’existent qu’en possédant ou en dévalorisant l’autre. Ils ne peuvent reconnaître l’autre dans sa générosité ni se reconnaître dans sa bonté. Ils sont toujours, au mieux, dans un jeu à somme nulle .

(a) La reconnaissance établit une relation d’identification (psychique) du Destinataire (récepteur) du cadeau vers le Destinateur (donneur). C’est ce qui se passe pour Robinson Crusoé. Sauvé du naufrage, sa gratitude immédiate concerne le fait d’avoir la vie sauve et non pas le fait d’ être là .

(b) Robinson reconnaît et remercie l’auteur inaugural de sa vie (Merci mon Dieu) et non pas le donateur de l’île. Son lieu d’échouage est alors perçu comme l’ île du Désespoir . Il n’a de cesse de la quitter et ne la perçoit pas comme un cadeau ni même une opportunité. Dans l’ épisode de la pirogue , il cherche vainement à la quitter. Puis il finit par reconnaître l’île, qui devient alors l’ île de Robinson , comme le cadeau ou le “don du Ciel”. Cette nouvelle identification et cette gratitude sont l’amorce de son travail amoureux .

Voir Oedipe de Robinson . Amour exclusif . Reconnaissance monosémiotique .

Texte Propriété ou Possession. Production ou Appropriation.


Reconnaissance d’intention , texte. Reconnaître l’ intention de l’interlocuteur (dans ses formulations incorrectes) est une caractéristique que doit posséder un logiciel devant se comporter comme un agent coopératif dans un réseau de centres de décisions ou même dans un système d’aide logicielle. Cette reconnaissance permet d’apporter plus d’ informations dans la réponse que la question ne semblait en demander.

Voir Attitude coopérative .

Texte Coopération et Conception.


Reconnaissance de la fractalité , texte. (a) La reconnaissance de la fractalité d’un objet (flocon de neige, côtes de Bretagne) ou d’une situation suppose l’abandon de la linéarité des relations comme modèle d’intelligibilité unique.

(b) Les relations entre les entités complexes ne sont pas un face à face de totalités isolables ou séparables (atomisme). Les formes mêmes des objets fractals n’ont pas un nombre entier de dimensions. L’opposition classique entre point, droite, surface et volume n’est plus qu’un cas particulier. Les relations se développent simultanément à plusieurs niveaux. Ce que l’on peut dire à propos d’un niveau peut être contredit à un autre niveau. Les causalités sont toujours multiples, en réseaux. Les oppositions binaires, qui distinguent et structurent le signifiant (plan de l’expression) ne concernent pas identiquement le signifié (plan du contenu).

Voir Récursivité. Fractalité. Chaos. Globalité. Narration. Récit. Élasticité du discours . Fractalité d’une organisation .





* Auteur


Hubert Houdoy



Créé le 16 Novembre 1997

Modifié le 19 Novembre 1999





Suite


Glossaire Détaillé, Lettre R, numéro 06





Lettre S


Glossaire Détaillé, Lettre S, numéro 01


Reproduction interdite
Association R.A.D. - Chez M.Houdoy - 18, rue Raoul Follereau - 42600 Montbrison - FRANCE.
* Fax: 04 77 96 03 09
Mise à jour: 16/07/2003